Comment remplacer la viande ?

La consommation de viande représente aujourd'hui un enjeu majeur pour notre environnement et notre santé. Vous n'êtes pas sans vous rendre compte que cette consommation interroge et amène différents courants de pensée à se confronter. L'idée avec cet article n'est pas de rentrer dans ces débats mais plutôt d'amener un éclairage aux personnes qui souhaiteraient diminuer, voir stopper la consommation de viande.

La viande définit classiquement les parties comestibles de certains animaux terrestres. On distingue alors,

  • les viandes rouges
  • les viandes blanches (volailles)
  • les viandes noires (gibiers)
  • les viandes séchées

Bien évidemment, la composition nutritionnelle varie en fonction de l'animal et de la zone prélevée. Néanmoins, la viande est une excellente source de protéines animales, dont la composition en acides aminés est équilibrée. Elles représentent en moyenne 20% du poids total de produit. On retrouve également une proportion équilibrée d'acides gras mono-instaturés et d'acides gras saturés. La viande amène du fer héminique en grande quantité, bien mieux absorber que le fer non héminique présent dans les légumes, les légumes secs ou les céréales. La viande constitue l’une des meilleurs sources alimentaires de zinc avec à la fois des teneurs importantes (2 à 7 mg/100g) et une très bonne biodisponibilité par rapport au zinc des autres sources d’aliment. On y retrouve de nombreuses vitamines dont particulièrement la B12,

Moyennant un rééquilibrage alimentaire la viande n'est pas indispensable à notre alimentation.

Plus spécifiquement, la viande n'est pas le seul aliment reconnu pour sa teneur en protéines, indispensables au fonctionnement et à la structuration de notre organisme. Les protéines jouent un rôle dans la structure des cellules musculaires et cutanées, elles sont également impliquées dans la réponse immunitaire (anticorps) et le transport de l’oxygène dans l'organisme (hémoglobine). Les protéines sont composées de 20 acides aminés. Parmi elles,  8 sont des « acides aminés indispensables » (AAI) car ils ne peuvent être synthétisés par notre corps et doivent donc être apportés par l’alimentation.

On retrouve dans la même catégorie que la viande, le poisson et les œufs. C'est dernier remplace sans soucis la viande. Toutefois si vous ne souhaitez pas manger d'aliment animal, il existe une solution.

Il suffit simplement d'associer au cours d'un même repas les légumineuses (pois chiches, lentilles, fèves, haricots secs, pois cassés, soja, ...) et les céréales (blé, semoule, riz, maïs, épeautre, avoine...). Ceci est un excellent moyen de retrouver l'intégralité des éléments constitutifs d'un aliment protéiné animal avec en plus, des fibres, des minéraux et de nombreuses vitamines qui manquent bien souvent à notre alimentation.

Voici quelques associations classiques et goûteuses :

  1. Riz et haricots rouges
  2. Pâtes et pois cassés
  3. Maïs et fèves
  4. Avoine et soja
  5. Semoule et pois chiches
  6. Pain et lentilles

Vous recherchez des solutions pour votre bien-être, faites appel à un guide ! En tant que coach sportif Forme et Santé, je peux vous conseiller et vous accompagner tout au long de votre démarche de manière personnalisé et vous mettre en contact avec les professionnels nécessaires à votre réussite.

http://coach-paris17.domicilgym.fr

Cartouche Fabrice MAZIER